Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Autre recul des exportations françaises vers l’Algérie

Supplantée par le géant asiatique, la Chine, après avoir été durant de longues décennies le principal partenaire de l’Algérie en matière d’échanges commerciaux, la France vient d’enregistrer un nouveau recul sur le marché national.
 

Les récentes statistiques que viennent de publier les douanes françaises montrent que les échanges entre l’Algérie et l’Hexagone durant le premier semestre de l’année en cours (2016), marquent une nouvelle crispation.

Selon le bilan des six premiers mois de cette année, les exportations françaises vers l’Algérie ont enregistré une baisse de 12,9% par rapport au 1er semestre 2015, en stagnant à 2,64 milliards d’euros seulement contre 3,03 milliards d’euros durant la même période de l’année d’avant. Cette baisse est induite par la diminution sensible des importations algériennes dans divers domaines. Les douanes françaises citent à cet égard, une baisse de 74% en produits de raffinage de pétrole importés habituellement de la France (25,2 millions d’euros seulement), les véhicules importés de France, quant à eux, ont baissé de 36%, en plafonnant à 176,6 millions d’euros seulement de janvier à juin 2016, les produits laitiers reculent de 22% (pour une valeur de 58 millions d’euros), les produits pharmaceutiques reculent de 8% (307 millions d’euros) ainsi qu’une baisse de 97% des importations en équipements aéronefs.

En revanche, les céréales restent le 1er poste d’exportation française vers l’Algérie et progressent de 16% à 437,5 millions d’euros durant les six premiers mois de 2016. Le bilan des douanes françaises précise que « la structure sectorielle des exportations se trouve également modifiée, bien que l’ordre des trois premiers postes d’exportations reste inchangé : céréales (16,6% du total exporté), préparation pharmaceutiques (11,6%) et véhicules automobiles (6,7%). »

Cependant, « les importations françaises en provenance d’Algérie sont à l’image de la structure des exportations algériennes », souligne le même document, précisant que « composées à 97,5% de produits hydrocarbures ou de leurs dérivés, les exportations algériennes vers la France ont enregistré une baisse de 37,6% par rapport au 1er semestre 2015. »

Cette baisse est principalement imputable à l’érosion du prix du baril sur le marché mondial qui a entrainé la baisse du montant des importations de pétrole brut (-48,8% à 490,9 millions d’euros, représentant 39% du total des importations françaises en provenance d’Algérie), du gaz naturel (-19,6% à 457,8 millions d’euros), des produits du raffinage du pétrole (-44,6% à 169,7 millions d’euros) et des engrais (-36,8% à 82,3 millions d’euros).

Globalement, la balance des échanges entre les deux pays est excédentaire en faveur de la France avec 2,6 milliards d’euros d’exportations françaises vers l’Algérie contre 1,26 milliard d’euros d’importations depuis l’Algérie.
Source: leconews

Autre recul des exportations françaises vers l’Algérie