Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Blé tendre : baisse de 45% des exportations françaises

L’Algérien s’approvisionne à plus de 50% du blé tendre en France depuis plusieurs années. Selon une étude du ministère français de l’Agriculture, l’Hexagone s’attend à la baisse de 45% des exportations de blé tendre pour 2016-2017. 
 

Cette baisse des exportations de blé tendre est engendrée par la moisson moribonde en 2016 et la mauvaise qualité du blé pour cette année comparé à la précédente campagne. Elle s’est d’ailleurs répercutée négativement sur les recettes du secteur et sur la balance commerciale. C’est du moins ce qu’explique une étude publiée récemment par le ministère de l’Agriculture français. « La valeur des exportations de céréales, au premier rang des produits bruts exportés, diminue de 45 % sur un an parallèlement à la baisse des quantités de blé vendues vers l’Algérie et d’orge vers la Chine », souligne le ministère dans ce texte.

En plus du recul de la quantité des exportations du blé tendre vers l’Algérie, l’Arabie-Saoudite et l’Egypte qui s’approvisionne actuellement du marché russe, s’ajoute la baisse légère enregistrée sur cette matière première depuis quelques semaines. La culture des céréales en France est une ressource incontournable qui fait enter beaucoup de devise au pays et un tel recul aura des effets négatifs sur le secteur et le commerce extérieur de la France. D’ailleurs, depuis le début de l’année 2016, la balance commerciale agricole française ne cesse de se péricliter. La balance commerciale française, traverse une mauvaise phase depuis le mois mai 2009. En pleine crise agricole, le solde commercial n’avait été que de 191 millions d’euros.

Elle a plongé de 53 % en août 2016 par rapport à 2015, cette dégringolade prend une tournure exponentielle. Cependant, étant toujours dans la difficulté de produire cette variété de blé tendre en dépit des efforts engagés par les pouvoirs publics, le marché algérien des céréales restera dépendant des importations du blé français.  Malgré de cette prévision concernant le recul des exportations vers l’Algérie pour 2016-2017 et celle des prix de -25%, l’algérien reste un grand consommateur de cette matière et les importations ne sont pas prêtes de reculer pour autant. C’est la demande qui gère le marché.  Pour rappel, en février dernier l’Algérie avait réduit ses importations de blé tendre français de 48%, mais ceci n’a pas duré longtemps car les importations sont reparties crescendo notamment au mois d’août.  
Source: leconews

Blé tendre : baisse de 45% des exportations françaises