Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 199

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 252

Energies renouvelables: Le CEREFE publie son premier rapport annuel

Energies renouvelables: Le CEREFE publie son premier rapport annuel

ALGER- Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (CEREFE) vient de publier son premier rapport annuel dans lequel il présente la situation énergétique en Algérie avec une nouvelle approche en vue d’élaborer une stratégie nationale de transition énergétique.

Intitulé “Transition énergétique en Algérie: Leçons, état des lieux et perspectives pour un développement accéléré des énergies renouvelables”, le rapport du CREFE, dont l’APS a obtenu une copie, est réparti sur trois parties consacrées, respectivement, à “l’évolution du mix énergétique dans le monde et les leçons à tirer”, “l’historique et état des lieux des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Algérie”, et à une “contribution à l’élaboration d’une stratégie nationale de transition énergétique adaptée à l’Algérie”.

“L’élaboration de ce rapport s’inscrit donc en parfaite harmonie avec la vision du plan d’action du gouvernement pour la mise en œuvre du programme du Président de la République, qui accorde une place importante à la transition énergétique selon la triptyque d’un renouvellement économique basé sur la sécurité alimentaire, la transition énergétique et l’économie numérique”, lit-on dans le rapport.

Il s’agit d’une analyse “sereine” menée sur la base de données “assez actualisées” et reflétant au mieux la réalité du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dans le pays, dans l’objectif d’évaluer le chemin parcouru à ce jour dans le domaine et tirer les enseignements qui s’imposent.

Dans ce cadre, le Commissariat a mené diverses réflexions “afin de ne pas reproduire les mêmes schémas d’échec”, et tracer la ligne directrice qu’il entend suivre en vue de coordonner la mise en œuvre concrète des actions planifiées, en faisant participer les parties prenantes, publiques ou privées, intéressées par leur exécution, lit-on dans le rapport.


Lire aussi: Energie: le taux national d’électrification a atteint plus de 98% à fin 2019


Un message du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a été publié dans ce rapport, et qui souligne la détermination du gouvernement à instaurer un modèle énergétique durable et à asseoir les fondements d’une transition énergétique adaptée aux spécificités nationales.

Dans ce message, M. Djerad réitère notamment les engagements du gouvernement en matière de développement des énergies renouvelables, de mobilisation des financements nécessaires, de soutien aux activités industrielles dans le secteur de l’énergie et d’encouragement à toute action permettant une optimisation accrue de la consommation interne de l’énergie.

Placé auprès du Premier ministre, le CEREFE est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, chargé d’élaborer les instruments de prospective à moyen et long terme en vue d’anticiper les grandes mutations énergétiques et contribuer à la définition des grandes orientations de la politique nationale de développement des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

En tant qu’organe indépendant, le CEREFE est également chargé d’évaluer la politique nationale de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et les outils mobilisés pour sa mise en œuvre, et proposer toute mesure de nature à l’améliorer.Le CREFE est dirigé, depuis sa création fin 2019, par le Prof. Noureddine Yassaa.

Source: New feed1

Energies renouvelables: Le CEREFE publie son premier rapport annuel