Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 199

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 252

Forte volonté pour ériger les start-up en locomotive de l'économie nationale

Forte volonté pour ériger les start-up en locomotive de l'économie nationale

ALGER- La première année d’Abdelmadjid Tebboune à la tête de la présidence de la République a été marquée par l’instauration d’une batterie de mesures afin de permettre aux start-up d’être érigées en locomotives de l’économie nationale.

Depuis son investiture, le 19 décembre 2019, le président Tebboune a tenu à œuvrer en faveur de la promotion des start-up au sein de l’économie nationale à travers des mesures de soutien, et concrétisées pour la plupart, plaidant pour l’accompagnement des jeunes porteurs de projets et pour l’élimination des entraves bureaucratiques au profit des micro-entreprises innovantes.

Ainsi, en application des directives de M.Tebboune, le Gouvernement s’est attelé depuis un an à mettre en pratique ces mesures de soutien visant la promotion des start-up dans le cadre d’un nouveau modèle économique pour le pays, un modèle “basé sur la connaissance, où les start-up seront érigées en locomotive”, selon les termes du président de la République.

En effet, depuis, son investiture, M. Tebboune a affirmé la volonté de l’Etat de préparer une base solide pour construire une économie nationale axée sur la production avec l’appui important des start-up créatrices de richesse.

Pour ce faire, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a arrêté en mars dernier plusieurs mesures, comprenant la création d’un fonds d’investissement dédié au financement et à l’accompagnement des Start-up, la création d’un Haut Conseil de l’Innovation ainsi que l’élaboration du cadre juridique devant définir et labéliser les concepts de Start-up et d’incubateurs.

Ces mesures intègrent également la mise à la disposition des Start-up des espaces dédiés dans les établissements de jeunes relevant des secteurs de la jeunesse et de la formation professionnelle au niveau national, ainsi que l’aménagement, par les collectivités locales, des espaces dédiés aux Start-up en accordant la priorité aux régions affichant un fort potentiel de porteurs de projets innovants.

Ainsi, le président de la République a annoncé en octobre à Alger le lancement officiel du Fonds national pour le financement des startups dont le mode de fonctionnement se distinguera par une “flexibilité” et une “participation aux risques”.

De plus, une plateforme numérique a été lancée pour permettre aux dirigeants de start-up d’effectuer toutes les procédures administratives en ligne pour l’obtention de label, de tous types de financements et des avantages fiscaux et parafiscaux.

Cette semaine, à l’occasion de l’installation de la Commission de labellisation des “Start-up”, “Incubateurs” et “Projets innovants”, le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des start-up, Yacine Oualid, a fait savoir que la première vague de projets innovants, start-up et incubateurs, bénéficiant d’une labellisation délivrée par une commission multisectorielle, est prévue vers la fin décembre-début janvier prochain.

Toujours dans l’optique de soutenir les start-up, notamment sur le volet de leur financement, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a inauguré le mois dernier un nouvel espace de l’agence El-Khettabi (Alger centre) du Crédit populaire d’Algérie (CPA), dédié aux PME, TPE et aux start-up.


Lire aussi: Algeria Start up Challenge : 12 projets innovants primés parmi 43 finalistes


Pour sa part, le président de la Commission d’Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse (COSOB) Abdelhakim Berrah a annoncé la création prochaine d’un compartiment de financement dédié aux start-up au sein de la Bourse d’Alger.

“Nous sommes en phase de création de ce compartiment dédié aux start-up au sein de la Bourse d’Alger, ou des entreprises ayant atteint une certaine maturité et stabilité financière peuvent venir solliciter et relever des financements”, avait-il fait savoir.

Par ailleurs, tout au long de l’année en cours, plusieurs projets innovants ont été mis à l’honneur et soutenus à l’occasion d’événements dédiés à l’innovation, notamment les projets ayant trait à la lutte contre la pandémie liée au Covid-19.

Source: New feed1

Forte volonté pour ériger les start-up en locomotive de l'économie nationale