Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Lancement du télépaiement avant la fin de l'année

Après le lancement du e-paiement, c’est au tour du télépaiement de lui emboîter avant la fin de l’année, a indiqué aujourd’hui le ministre délégué chargé de la Monétique et de la l’Economie numérique, Mouatassem Boudiaf, lors de son passage au forum économique du quotidien El Moudjahid.
 

Tout comme le e-paiement, le télépaiement sera consacré au début au paiement des impôts et sera généralisé plus tard vers d’autres services qui afficheront leurs disponibilité. Par ailleurs le e-commerce dépend de la législation qui n’est pas encore prête pour le moment, mais, ” le projet de loi sera présenté avant la fin de l’année au conseil des ministres” à souligné M. Boudiaf.

Revenant sur l’opération de e-paiement qui est lancée depuis une semaine, le ministre a rappelé que la propagation de ce service dépend de plusieurs facteurs, et le plus important pour l’instant est la signature du contrat entre les porteurs de cartes CIB et leurs banques afin d’avoir un code secret pour autoriser l’opération de paiement. En effet, sur les 1,3 millions de détenteurs de carte, peu  ont obtenu l’autorisation de leurs banques d’effectuer des opérations de paiement. De ce fait, il a expliqué qu’un portail électronique ” Bitakati” est disponible pour demander le code. Rien n’empêche que durant les deux premiers jours, le système a enregistré près de 300 opérations de paiements, alors que le site est visité par pas moins de 3000 personnes.

Boudiaf a signalé aussi, que le e-paiement concerne pour l’instant que le paiement des factures, et le e-ticket pour les grands facturiers, notamment la compagnie aérienne nationale Air Algérie et Tassili Air ligne. Pour rappel, il existe  neuf entreprises qui sont concernées dès le début de l’opération, à savoir les trois opérateurs téléphoniques et la téléphonie fixe, la Seaal, l’Algérienne des eaux, et Amana assurance. Toutefois, d’autres sociétés vont intégrer le système comme la Casnos, la Sonalgaz et l’Aadl.

Concernant les banques adhérentes à ce système, le conférencier a indiqué qu’elles étaient onze au début et sont passés à treize cette semaine en attendant d’autres prochainement.

Algérie poste, le grand absent

Si le système bancaire dispose d’un portefeuille clients de 1,3 millions personnes détenteurs de carte de paiement, ce n’est pas le cas des 5 millions de clients d’Algérie poste qui sont privés de ce service, parce que leurs cartes sont destinées uniquement aux retraits. De ce fait, “Algérie poste est appelée à moderniser ses cartes pour pouvoir intégrer le système de e-paiement” a expliqué encore le ministre.

Cependant, l’émergence de l’utilisation des moyens modernes dans les transactions et les paiements dépend d’un environnement adéquat qui garantit la continuité des opérations et leur sécurité, à travers des lois et des mécanismes techniques contre la fraude afin de gagner confiance a l’utilisateur qui est au cœur du système de paiement. 
Source: leconews

Lancement du télépaiement avant la fin de l'année