Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 199

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 252

Le budget du secteur pour l'exercice 2018 exécuté suivant le programme établi dans le plan d'action du gouvernement

Le budget du secteur pour l'exercice 2018 exécuté suivant le programme établi dans le plan d'action du gouvernement

ALGER- Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaâboub a affirmé , jeudi à Alger, que le budget de son secteur pour l’exercice 2018 a été exécuté “suivant le programme tracé dans le plan d’action du gouvernement”.

“Je tiens à vous informer de l’exécution du budget de l’exercice 2018 conformément au programme défini dans le plan d’action du gouvernement et selon les objectifs fixés par le secteur”, a indiqué le ministre dans son intervention devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale populaire (APN) lors du débat du projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2018.

A ce propos, il a expliqué que “le secteur a bénéficié au titre du budget de fonctionnement d’une affectation estimé à 154.029.259.409 Da, dont 153.445.000.000 Da ont été consommés, soit un taux de consommation de 99,62%”.

Rappelant avoir demandé, dans son intervention lors du débat autour de la loi de finances 2021, à la commission compétente d’étudier la possibilité de reporter la clôture du compte d’affectation spéciale n 302-131 au titre du “Fonds national de sécurité sociale” au 31 décembre 2022, “en vue de

permettre au secteur de l’exploiter pour couvrir une partie du déficit financier de la branche assurance maladie”, le ministre a expliqué que ce compte destiné à financer les déséquilibres financiers des organes de la sécurité sociale “n’a enregistré aucune dépense depuis 2013, car les décrets exécutifs y afférents n’ont pas été promulgués pour l’exploiter”.

Par ailleurs, le ministre a assuré que le secteur “a tracé des perspectives ambitieuses pour faire progresser ses trois piliers: Travail, Emploi et Sécurité sociale”, précisant qu’en matière de Travail, le secteur “veille à consacrer les principes du droit international du travail et à s’engager de respecter les règles contenues dans les conventions internationales ratifiées par l’Algérie, notamment en matière de promotion du dialogue social, de protection des libertés syndicales et de leur promotion conformément aux normes internationales du travail”.

Concernant l’emploi, le ministre a précisé que le secteur « s’attèle à exécuter les mesures d’intégration des jeunes bénéficiaires des contrats de pré-emploi, en état d’activité au 31 octobre 2019, conformément au décret exécutif relatif à cette opération », ajoutant que « l’Etat a assuré tous les moyens financiers et juridiques pour concrétiser cet objectif ».

Soulignant que ce dossier « a connu un rebond au cours des derniers mois grâce à la conjugaison des efforts de toutes les parties concernés et de ceux du Gouvernement pour l’exécuter et rattraper le retard accusé », M. Djaaboub a précisé que cette opération « concerne 365.000 bénéficiaires en trois phases, répartis sur les exercices 2019, 2020 et 2021 ».

Pour ce qui est de la sécurité sociale, le ministre du Travail a évoqué les réalisations enregistrées dans le cadre du système national de la sécurité sociale et les perspectives de son développement, rappelant “les périodes difficiles” qu’a connues ce système depuis l’indépendance.

Au terme de son intervention, le premier responsable du secteur a réaffirmé « la détermination de l’Etat de développer la relation entre administration et citoyen à travers la mise en place d’un programme numérique intégré et complémentaire en vue d’éliminer les mesures bureaucratiques pour davantage de transparence dans les activités de l’administration”.

Source: New feed1

Le budget du secteur pour l'exercice 2018 exécuté suivant le programme établi dans le plan d'action du gouvernement