Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Médicaments:les importations grimpent de 10% en sept mois

L’objectif fixés par le ministère de la santé, visant la production de 70% de la demande nationale en matière de médicaments semble encore loin d’être atteint, puisque la facture des importations n’arrive toujours pas à décliner. Pis elle persiste en augmentant de 10% durant les sept premiers mois de cette année, alors qu’elle a été de 34% au premier semestre, indiquent les chiffres communiqués par les Douanes algériennes. 
 

Ainsi, la valeur des importations de ces produits s’est élevée à 1,14milliard de dollars entre début janvier et fin juillet 2016, contre1,03 milliard de dollars à la même période de 2015, soit une hausse de 10,17%, précisele Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Toutefois, le Cnis a noté une légère baisse des quantités importées, qui ont reculé de 1,68% en s’établissantà 14.643,2 tonnes (t) contre 14.892,7 t entre les deux périodes de comparaison.

Par catégorie de produits, la facture des médicaments à usage humaina pris la part de lion des importations puisque elle se stabilise à 1,07 milliard de dollars contre près de 984 millions de dollars (+9,6%),tandis que les quantités sont passées à 13.157,4 t contre 13.546 t (-2,87%). Pour les médicaments à usage vétérinaire, les importationssont atteint près de 18,5 millions de dollars (410,6 t) contre 18,54 millionsde dollars (442,4 t), soit des baisses de 0,27% en valeur et de 7,2% en volume. Pour les importations des produits parapharmaceutiques, elles ont coûté45,65 millions de dollars (1.075,2 t) contre 34,57 millions de dollars (904,3 t), soit unehausse de 32,04% en valeur et de près de 19% en volume.

Dans le cadre de la rationalisation des importations des médicaments,un arrêté ministériel publié en décembre 2015 avait fixé la liste des produitspharmaceutiques à usage humain et des matériels médicaux fabriqués en Algériequi sont interdits à l’importation, rappelle-t-on. Il s’agit de 357 médicaments composés de comprimés, crèmes et pommadesdermiques, solutions injectables, suppositoires, pommades ophtalmiques et desirop. S’y ajoute également une liste de onze (11) matériels médicaux fabriquéslocalement et qui sont aussi interdits à l’importation telle les seringues,compresses et bandes de gaze et le bicarbonate de soude pour dialyse.

En 2015, les importations des produits pharmaceutiques avaient atteint1,96 milliard de dollars (-22% par rapport à 2014) pour un volume global deprès de 27.000 tonnes (-15,32%). Ainsi l’objectif de la baisse d’importations au-delà d’un milliards de dollars n’est pas pour cette année. Il faut s’attendre à ce que les industries pharmaceutiques prennent de l’ampleur et donner de l’importance pour la recherche pharmaceutique afin d’avoir des résultats satisfaisant.  
Source: leconews

Médicaments:les importations grimpent de 10% en sept mois