Pêche et aquaculture: Sortie du premier catamaran fabriqué en Algérie 

Pêche et aquaculture: Sortie du premier catamaran fabriqué en Algérie 

TIPASA- Le premier catamaran fabriqué en Algérie par une société mixte algéro-française et destiné au secteur de l’aquaculture marine, un navire jusque-là importé de l’étranger, a été inauguré jeudi à Bouharoun (Tipasa) par le ministre de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi.

Ce catamaran, fabriqué par la société Piriou-Algérie, créée en 2015 entre le groupe français Piriou, en tant que technologue, et l’entreprises algérienne CCNBH (chantier de construction et réparation navale de Bouharoun-ex Ecorep), filiale du groupe mécanique AGM, a été construit pour le compte d’un investisseur privé dans l’aquaculture maritime de la wilaya de Chlef, en l’occurrence M. Zellal Mohamed.

“Je suis très fier de ce navire que j’ai acquis auprès de Ccnbh-Piriou en déboursant 61,6 millions de DA seulement alors qu’il fallait auparavant dépenser 500.000 d’euros en moyenne pour l’acquisition du même navire”, a déclaré cet investisseur à la presse lors de la cérémonie d’inauguration.

En plus, l’entretien et la maintenance seront assurés par la société constructrice elle-même, “ce qui me fera gagner du temps et des devises puisque la maintenance se faisait jusque-là à l’étranger”, a-t-il soutenu.

Les responsables de la société ont fait savoir que le taux d’intégration de ce catamaran, fabriqué en aluminium, avoisine les 70% hors moteur.

C’est “un projet important qui entre dans le cadre du programme du Gouvernement et des instructions du président de la République pour la diversification de l’économie et de l’industrie nationale. Il fera économiser au pays des importations de navires payées chèrement en devises”, a déclaré M. Yousfi en faisant savoir que Piriou-Algérie allait se lancer dans la fabrication d’autres types de navires.

Ce projet “nous offre une réponse locale à la forte demande sur les catamarans”, s’est réjoui à son tour le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche Kamel Chadi en faisant savoir qu’à moyen terme le secteur a besoin de 190 catamarans destinés à  l’aquaculture marine.

La société mixte se lancera prochainement dans la fabrication sur le site de Bouharoun d’une nouvelle gamme d’embarcations de pêches et de servitudes portuaires (remorqueurs), en acier et en aluminium, sous le label Piriou, un leader européen en la matière.

Cette gamme est composée de trois principales familles d’embarcations de taille allant de 16 à 40 mètres, ont expliqué les responsables de la Ccnbh. Il s’agit de navires de pêche et d’aquaculture marine, de remorqueurs, de barges de maintenance et antipollution en plus d’embarcations de 5 à 12 mètres en fibre de verre.

A titre d’exemple, la Sonatrach s’apprête à faire plusieurs commandes auprès de la Ccnbh-Piriou pour la construction d’un navire remorqueur, pour un montant de 423 millions de Da, d’un bateau de maintenance en acier d’un coût de 1,46 milliard de DA et d’une barge antipollution en acier pour 1,13 milliard de Da.

La construction d’embarcations en acier, actuellement importés, permettra de réaliser un taux d’intégration de 40% (hors moteur) dès la première année pour atteindre 70% avec l’utilisation de moteurs marins de fabrication locale.

Piriou Algérie assurera également la réparation, l’entretien et la maintenance du parc d’embarcation de pêche au niveau national dès le deuxième semestre de 2018. Elle prendra en charge également les arrêts techniques des embarcations et des remorqueurs y compris les thoniers.

Créée en janvier 2015, avec un capital social de 312 millions de DA répartis selon la règle 49-51% et des investissements de 2,2 milliards de DA, cette société mixte devra employer 500 personnes à moyen terme.

Source: New feed1

Pêche et aquaculture: Sortie du premier catamaran fabriqué en Algérie