Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Près de 5,7 millions de véhicules en circulation

Considéré parmi les principaux postes à l’importation, le marché automobile ne cesse d’enregistrer une croissance constante en dépit de la conjoncture difficile que traverse l’économie nationale depuis 2014. Laquelle tendance est appelée à s’accentuer dans les années à venir à la faveur de la décision du gouvernement de lever l’interdiction sur l’importation de véhicules d’occasion.
 

Selon l’ONS (office national des statistiques), le parc national automobile dépasse 5,6 millions de véhicules (5 683156 plus exactement), à la fin de l’année 2015, ce qui fait ressortir une augmentation de pas moins de 250 000 voitures supplémentaires par rapport à l’année d’avant, soit une croissance de 4,75 %.

Sur ce total, 1,5 million d’unités, soit plus d’un quart du parc national, ont fait l’objet de transaction commerciale durant l’année 2015, à savoir une partie est mise en circulation pour la première fois (véhicules neufs) et une partie a fait l’objet de vente sur le marché automobile d’occasion, relève-t-on sur l’état des lieux du parc national automobile que vient d’élaborer l’ONS.

Toutefois, il est précisé qu’avec 257 589 unités seulement, (301 722 en 2014), les immatriculations de véhicules neufs ont baissé de 15% en 2015 par rapport à l’année d’avant, ce qui traduit que la dynamique du marché est marquée par le commerce de véhicules d’occasion, (changement de propriétaires).

Pour ce qui est des acquisitions effectuées par les concessionnaires, l’ONS a estimé le volume à 282 119 unités en 2015, toutes marques confondues, alors qu’en 2014, les concessionnaires ont acquis plus de 400 000 unités sur le marché international, soit une baisse de pas moins de 36% conséquemment aux différentes mesures contraignantes mises en œuvre par le gouvernement pour la réorganisation du marché automobile. Les véhicules importés directement par les particuliers durant la même année ont été de l’ordre de 16 600 unités, contre 21 900 en 2014, soit une baisse de 24%, détaille encore l’ONS, précisant que, bien qu’il demeure toujours en croissance, le parc national automobile est toutefois très loin de la dynamique de 2011 où un million de véhicules supplémentaires ont été enregistrés.

Par type de véhicules, l’ONS relève que le parc national automobile est constitué de 3 655 033 véhicules de tourisme, 1 140 565 camionnettes (véhicules utilitaires), 402 189 camions, 151 538 tracteurs agricoles, 139 199 remorques, 83 682 autocars, 23 436 motos et 5 255 unités sont classées dans la catégorie de véhicules spéciaux.

Le même document fait savoir aussi que 40% du parc automobile en Algérie est âgé de moins de 10 ans, dont 24% de moins de 5 ans, mais 48% des véhicules en circulation en Algérie ont plus de 20 ans d’âge, alors que les véhicules fonctionnant au gasoil (diesel) ont nettement baissé avec 34% seulement, contre 66% pour les véhicules essence. Par zone géographique, Alger vient en tête des wilayas qui enregistre le plus grand nombre d’immatriculations, avec 26,33%, suivie de Blida, Oran, Constantine et Tizi Ouzou.
Source: leconews

Près de 5,7 millions de véhicules en circulation