Ramadhan: Le ministre de l'Agriculture rassure sur la disponibilité des produits et le contrôle des prix

Ramadhan: Le ministre de l'Agriculture rassure sur la disponibilité des produits et le contrôle des prix

ALGER – Le nouveau ministre de l’Agriculture, du  développement rural et de la pêche,  M. Abdelkader Bouazgui, a rassuré mardi à Alger sur la disponibilité des produits durant le Ramadhan, dont essentiellement le lait en sachet, les  viandes et les légumes, tout en relevant le suivi par les services de son  ministère en matière de contrôle des prix et de la qualité.

Dans une déclaration à la presse lors de l’inauguration du marché de  solidarité, ouvert à l’occasion du mois de Ramadhan au niveau de  l’esplanade du siège de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA),  M. Bouazgui a alors démenti l’existence d’une pénurie en lait en sachet: “Il n’y a pas de pénurie pour le lait en sachet, mais on a constaté des  perturbations durant un à deux jours et dans quelques localités seulement”.

A ce propos, il a soutenu que cette perturbation avait été rapidement  prise en charge: “la quantité de lait est largement suffisante et on a  réglé rapidement les perturbations signalées”. Ces perturbations sont causées parfois par la spéculation, a indiqué  M. Bouazgui qui a inauguré ce marché de solidarité avec les ministres,  respectivement, du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Mourad  Zemali, et de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition  féminine, Ghania Edalia, ainsi que le secrétaire général de l’UGTA,  Abdelmadjid Sidi Said.

Par ailleurs, il a fait valoir qu’un suivi quotidien du marché était  assuré pour tous les produits, et ce,  notamment en matière de prix, de la  qualité et de la disponibilité. Pour M. Bouazgui, le marché de proximité installé au niveau de la  centrale syndicale est représentatif des autres marchés au niveau national  quant à la disponibilité des produits et les prix, citant la pomme de terre  cédée entre 25 et 40 DA et un poulet à 500 DA.

Concernant le contrôle, il a affirmé que son ministère et celui du  Commerce étaient mobilisés ainsi qu’au niveau des services locaux de  contrôle (wilayas et communes): “Le marché est très stable et maîtrisé”. Questionné sur la prochaine campagne de moisson céréalière, le ministre a  estimé qu’elle ne devrait pas connaître une baisse par rapport à l’année  dernière.

Pour rappel, plus d’une centaine de marchés spécifiques, dédiés à la vente  des produits alimentaires de large consommation et d’habillement, ont été  installés durant le mois de Ramadhan à travers 45 wilayas, dans le but de  stabiliser les prix et de préserver le pouvoir d’achat des ménages à faible revenu.

 

Dans la wilaya d’Alger, cinq (5) marchés sont implantés au niveau du  Palais des expositions (Pins maritimes), à l’esplanade du siège de l’UGTA,  à Bab El Oued, à Rouiba et à Chéraga.

Source: New feed1

Ramadhan: Le ministre de l'Agriculture rassure sur la disponibilité des produits et le contrôle des prix