Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 199

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 252

Reprise timide samedi du transport routier sur les liaisons inter-wilayas

Reprise timide samedi du transport routier sur les liaisons inter-wilayas

ALGER – Le transport routier sur les liaisons inter-wilayas a repris samedi avec une affluence timide des voyageurs au niveau de la Gare routière et de la station des taxis inter-wilayas de Caroubier à Alger, a constaté un journaliste de l’APS.

Aux portillons de la Gare routière des Grands Invalides de la Guerre de Libération (Kharouba), les voyageurs n’étaient pas très nombreux. L’accès était notamment marqué par une prise de la température obligatoire, par les agents de sécurité, et l’impérative de porter une bavette avant d’accéder à l’enceinte de la gare.

Un marquage au sol a été réalisé afin de faire respecter la distanciation physique devant les guichets de vente de billets. Ces derniers ont été équipés de verre plexiglass, dans le respect du protocole sanitaire.

Cependant, le hall principal de cette infrastructure était inhabituellement vide, avec un nombre de passagers très réduit, par rapport à l’affluence que connait cette gare en temps normal.

Même les commerces implantés à l’intérieur de la gare n’étaient pas tous ouverts.

Certains, étaient en pleine préparation pour une ouverture “probable”, demain dimanche comme a déclaré à l’APS le propriétaire d’un fast-food.


Lire aussi: Reprise du transport interwilayas: soulagement des transporteurs et des voyageurs


Les voyageurs présents sur les lieux ont tout de même affiché leur satisfaction quant à la reprise de la circulation des autocars. C’est le cas d’un jeune travaillant à Alger et qui se rend à Oued Souf, dans le sud du pays, pour rejoindre sa famille. Il n’a pas caché que cette reprise le “soulagera énormément après avoir longtemps souffert pour entrer chez lui, notamment sur le plan financier à cause des tarifs exorbitants appliqués par les clandestins”.

De son coté, Boukhaoua Farid, le directeur de l’Agence de Caroubier de la SOGRAL, a déclaré à l’APS que cette reprise “progressive” était “très attendue” par les voyageurs.

Il a expliqué la timidité de la reprise par le fait que “certaines grandes lignes ne peuvent être assurées en raison des horaires de confinement qui sont toujours en vigueur dans 29 wilayas”.

Cela en plus des intempéries qui perturbent, selon lui, le trafic routier, à cette période de l’année avec des routes bloquées par la neige ou encore impraticables en raison du verglas.

Précisant, toutefois, que plusieurs départs ont été enregistrés ce samedi, avec “un plus grand trafic vers le sud du pays” (Ouargla, Ghardaïa, Tamanrasset, Ain Salah) et vers l’est de l’Algérie (Constantine, Annaba, Skikda, Sétif, Khenchela).

M. Boukhaoua s’est réjoui du fait que la reprise du transport inter-wilayas allait permettre aux voyageurs de se “libérer” du “dictat” des clandestins qui ont, selon lui, profité de la crise pour s’enrichir en appliquant des tarifs exorbitants.

 

Adaptation des horaires de la station de taxis inter-wilayas de 6 heures du matin à 15 heures

 

Ce même constat de quais clairsemés a été fait à la station de taxi inter-wilayas (Kharouba) avec un nombre de taxis et de voyageurs limités.

Ce que Aziouez Boukerrou, représentant de l’Union Nationale des Chauffeurs de Taxis (UNCT), a expliqué par le fait que “cette reprise a coïncidée avec le week-end”, ajoutant qu’il y a eu “tout de même une centaine de départs jusqu’à présent (vers 15H00).

L’activité devrait, selon lui, s’accentuer, à partir de dimanche.

M. Boukerrou a indiqué, en outre, que comme les horaires de confinement partiel ont été maintenus de 20h à 5h du matin, les horaires de la station ont été adaptés. Ainsi, les voyageurs peuvent se présenter à partir de 6 heures du matin avec un dernier départ programmé à 15 heures.

Le représentant de l’UNCT a précisé que le protocole sanitaire est “respecté à la lettre” avec le port obligatoire de la bavette par les chauffeurs et par tous leurs passagers, la disponibilité du gel hydroalcoolique à bord des taxis et aussi la limitation du nombre de voyageurs à 50% des capacités du véhicule (5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 6 places).

Ajoutant que la tarification habituelle a été maintenue, “parce que les taxieurs ont pensé aux voyageurs qui empruntent ce moyen de transport et qui ont des moyens financiers modestes”, a-t-il déclaré.

Il conclura en déplorant que les dix mois d’arrêt du transport routiers des voyageurs aient profité aux chauffeurs de taxi clandestins qui ont appliqué des prix “inimaginables”.

A noter que le premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé jeudi, en application des instructions du Président de la République et suite aux consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus et l’autorité sanitaire, la reprise “progressive et contrôlée”, dès vendredi, des transports routiers sur les liaisons inter-wilayas.

Source: New feed1

Reprise timide samedi du transport routier sur les liaisons inter-wilayas