Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/3/d340775477/htdocs/clickandbuilds/AlgerieSalons/wp-includes/post-template.php on line 284

Saisie de 23 701 litres de vinaigre non-conforme

Une enquête de vérification de la conformité du vinaigre, des services de contrôle économique et de la répression des fraudes du ministère du Commerce, a relevé la non-conformité e 44%  échantillons examiné, soit 62 sur 140 échantillons. La non-conformité concerne également 56% d’échantillons de condiments acidifiants analysés soit 31 sur 55 échantillons ont été enregistrés.
 

Ces opérations se sont soldées par l’établissement de 58 procès-verbaux de poursuites judiciaires à l’encontre des contrevenants et la saisie d’une quantité de 23 701 litres de vinaigre d’une valeur de 231 392 dinars. Les principales infractions relevées, explique le ministère de Commerce,  sont liées particulièrement à la  tromperie sur la nature du produit, qui consiste en l’utilisation de la dénomination vinaigre pour un produit fabriqué à base d’acide acétique chimique dilué, précise la même source.Il s’agit aussi de la fraude sur la composition du vinaigre dont la teneur en acide acétique chimique est inférieure à 50 grammes par litre, et la fraude dans la composition du condiment dont la teneur en acide acétique chimique est inférieure à ce qui est mentionné sur l’étiquetage. Ce constat, informe-t-on, est basé sur une enquête de vérification de la conformité du vinaigre menée cette année à travers près de 700 interventions opérées à tous les stades de la mise à la consommation du vinaigre et des condiments acidifiants pour assaisonnement.

 L’enquête note aussi que l’acide acétique chimique du produit dénommé condiment acidifiant pour assaisonnement est un additif alimentaire « E260 » et que, par conséquent, ne doit en aucun cas être utilisé comme ingrédient principal d’une denrée alimentaire, et ce, conformément à la réglementation en vigueur.   Selon le  Centre algérien du contrôle de la qualité et d’emballage (Cacqe), l’ajout d’acide acétique de synthèse dans le vinaigre, est interdit par la réglementation.

L’utilisation exclusive d’acide acétique de synthèse ne peut faire l’objet de la dénomination vinaigre mais de la dénomination «Condiment alimentaire ou acidifiant pour assaisonnement» qui n’a rien à voir avec le vinaigre.
Source: leconews

Saisie de 23 701 litres de vinaigre non-conforme