Ports: levée des épaves de 180 bateaux sur un total de 570 au niveau national

ALGER – Les épaves de près de 180 bateaux sur un total de 570 à l’abandon et ayant échoués, recensés au niveau de l’ensemble des ports nationaux de pêche, ont été levées à ce jour, a révélé mardi le Directeur de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya d’Alger, Cherif Kadri.

S’exprimant lors de l’opération de poursuite de la levée des épaves et navires à l’abandon, se trouvant au port de pêche d’Alger et qui s’est déroulée sous la supervision du wali d’Alger, Ahmed Maâbed, M. Kadri a indiqué que “la levée des épaves des navires permettra d’assurer la disponibilité des places d’accostage à l’intérieur des ports et aussi sur terre, en vue de les exploiter dans les différentes activités de la pêche et créer de nouveaux postes d’emploi”.

A ce titre, le même responsable a affirmé que “tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour mener à bien cette opération”, rappelant que l’opération a débuté le mois de juin pour la wilaya d’Alger, au niveau du port d’El-Djamila (anciennement la Madrague).

Pour ce qui est du port de pêche d’Alger, M. Kadri a fait état de la levée des épaves  de 18 navires sur un total de 20 bateaux à l’abandon, ayant échoué et qui ont été recensés par la Commission de wilaya installée à cet effet, précisant que “les épaves des navires fabriqués à partir de différents matériaux, comme le bois et le polyester ont été complètement levées et qu’il n’en restait que celles de deux navires en acier, échoués au port d’Alger”.

A ce propos, M. Kadri rassure que “toutes les mesures ont été prises, en vue de les découper et les lever. Ainsi, les services de la pêche se sont débarrassé de toutes les épaves de navires au niveau des ports de la wilaya”.

D’autres opérations sont prévues au niveau du port à l’instar de la levée des épaves d’un ancien quai flottant à remplacer par un nouveau quai afin de bien ficeler le schéma d’accostage, a-t-il expliqué.

Et de rappeler, par ailleurs, les incidences négatives de ces navires sur la navigation, notamment ceux coulés dans les bassins portuaires, en ce sens qu’ils polluent l’océan et dénaturent l’environnement.

“Toutes les mesures ont été prises pour mettre fin à ces phénomènes après les mises en demeure adressées par le port aux propriétaires de ces navires”, d’où la pise de mesures pour transférer dans l’immédiat ces navires vers le centre d’enfouissement en attendant la parachèvement des procédures légales, a-t-il encore indiqué.

De son côté, le wali d’Alger a affirmé que “cette opération se poursuit jusqu’à la levée de toutes les épaves se trouvant au niveau des ports commerciaux et de pêche de la capitale”, notant que “certains navires coulés datent des années 80”.

Pour ce faire, Maâbed a relevé la nécessité de “prendre les mesures nécessaires en permanence pour éviter l’accumulation des débris dans les ports, eu égard aux risques qu’ils présentent pour l’environnement et pour les personnels de la navigation et de la pêche.

Source: New feed1

Ports: levée des épaves de 180 bateaux sur un total de 570 au niveau national